Écureuil roux

Autres noms communs : Nom scientifique : Nom commun anglais : Tamiasciurus hudsonicus American red squirrel © Phil Myers Identification Taille moyenne : longueur totale : de 28 à 35 cm, queue : de 9,5 à 15 cm. Poids : mâle : de 140 à 250 g. Apparence : la fourrure est rousse et le ventre est blanc. Signe de présence : amas de cônes déchiquetés et de graines au sol; tubulures rongées dans les érablières; contenu des mangeoires pillé. Son cri d’alarme est caractéristique, l’écureuil roux est territorial et manifeste bruyamment sa présence. Empreinte : © Phil Myers ADW © Phil Myers ADW Patron de déplacement : galopeur. Habitat L’habitat préféré de l’écureuil roux se situe dans les peuplements résineux ou mixtes. Il occupe un domaine vital de 2 à 8 hectares. Alimentation Il se nourrit de cônes de conifères, de glands, de graines, de noisettes, de bourgeons, de fleurs et de champignons. Au printemps, il mange les bourgeons gonflés de sève et arrache l’écorce pour lécher la sève qui s’en écoule, avec une prédilection pour l’érable. Il ne dédaigne pas non plus les insectes, les oeufs d’oiseaux, les oisillons, les souris et même les jeunes lapins. Il trouve aussi des graines dans les stations d’alimentation destinées aux […]

Rat musqué

Identification Taille moyenne : longueur totale : de 47,7 à 63,6 cm; queue : de 20 à 28 cm. Poids : femelle : de 800 à 1580 g. Apparence : le pelage varie de brun foncé à brun noisette avec des teintes de gris sur les flancs. Le bout du museau, le dessous des pattes et la queue sont noirs. La queue est aplatie latéralement et porte une bande de poils raides en dessus et au-dessous. Signe de présence : présence d’une hutte conique faite d’herbages et de boue; terriers creusés dans les rives; marquage par les sécrétions anales, l’urine et les fèces. Empreinte : © Phil Myers ADW Patron de déplacement : marcheur. Habitat Milieux humides : marais, marécage, rivières, étangs et canaux de drainage en milieu agricole. Alimentation Le rat musqué se nourrit de plusieurs espèces de plantes aquatiques : roseaux, nénuphars, carex, etc. Il peut aussi manger des mollusques et des amphibiens. Reproduction L’accouplement a lieu en avril et août. La femelle peut avoir deux portées de sept à huit petits chaque année. Les mises bas ont lieu à la fin de mai et à la fin de septembre. source: https://mffp.gouv.qc.ca